expansion


expansion

expansion [ ɛkspɑ̃sjɔ̃ ] n. f.
• 1584; lat. expansio, de expandere « déployer »
1Phys. Accroissement de volume (d'un fluide). Expansion de l'air, d'un gaz par élévation de la température ( dilatation) , par diminution de pression ( décompression) . La brusque expansion d'un gaz. détente, explosion. Vase d'expansion.
Zool., bot. Développement (d'un organe, de tissus vivants); son résultat. développement, épanouissement. « L'œil doit être regardé comme une expansion du nerf optique » (Buffon).
Astron. Expansion de l'univers : théorie cosmologique de l'éloignement des galaxies établie d'après les lois de la relativité. La notion de big-bang est induite de la théorie de l'expansion de l'univers.
Ling. Mot, groupe de mots facultatifs qui accompagne(nt) un mot dont ils dépendent.
2(XIXe) Cour. Extension à l'intérieur d'un espace, d'un territoire. « on sentait la discrète expansion du flot qui déjà recouvrait les palissades noires des viviers » (Chardonne). Expansion d'un pays hors de ses frontières. Expansion coloniale. colonialisme, expansionnisme, impérialisme.
3Augmentation en importance (d'une activité, d'un phénomène). croissance, développement, explosion. Expansion démographique. accroissement. « cette magnifique expansion des chemins de fer » (Duhamel).
Spécialt Expansion économique : phase de croissance économique relativement forte sur une courte période. Secteur, marché en pleine expansion.
4Mouvement par lequel qqch. (idée, technique, etc.) se propage, se répand. diffusion, propagation. L'expansion des idées nouvelles.
5(1801) Mouvement par lequel une personne épanche, communique ses pensées, ses sentiments. débordement, effusion, épanchement. Besoin d'expansion ( expansif) . « Ses expansions étaient devenues régulières; il l'embrassait à de certaines heures » (Flaubert).
⊗ CONTR. Compression, contraction. Diminution. Récession, recul, régression, stagnation. Défiance, froideur, réserve, retenue, timidité.

expansion nom féminin (bas latin expansio, -onis, du latin classique expandere, étendre) Dilatation d'un corps ; développement en volume ou en surface : L'expansion d'un corps sous l'influence de la chaleur. Mouvement par lequel un pays s'étend au-delà de ses frontières ou accroît son influence dominatrice dans le monde : L'expansion coloniale au XIXe s. Mouvement de ce qui s'accroît, se développe ; essor : Économie en pleine expansion. Mouvement par lequel les pensées, les influences s'étendent, se propagent : Expansion d'une doctrine. Littéraire. Action de s'épandre ; mouvement qui pousse quelqu'un à faire part de ses sentiments. Économie Phase ascendante du cycle économique. Processus au cours duquel un produit économique croissant et un pouvoir d'achat en augmentation peuvent être observés. Linguistique Synonyme de adjoint. ● expansion (difficultés) nom féminin (bas latin expansio, -onis, du latin classique expandere, étendre) Orthographe Expansion :avec un a, comme épandre. Extension : avec un e, comme étendre. ● expansion (expressions) nom féminin (bas latin expansio, -onis, du latin classique expandere, étendre) Expansion de l'Univers, phénomène invoqué dans la cosmologie moderne, selon lequel les galaxies s'écartent les unes des autres au cours du temps à une vitesse proportionnelle à leur distance mutuelle. Expansion des fonds océaniques, élargissement des océans résultant de l'accrétion de la croûte océanique par mise en place de matériaux mantelliques dans l'axe des dorsales. Expansion des gaz, augmentation de volume accompagnée d'une diminution de pression. ● expansion (synonymes) nom féminin (bas latin expansio, -onis, du latin classique expandere, étendre) Dilatation d'un corps ; développement en volume ou en surface
Contraires :
Mouvement de ce qui s'accroît, se développe ; essor
Synonymes :
- développement
Mouvement par lequel les pensées, les influences s'étendent, se propagent
Synonymes :
Littéraire. Action de s'épandre ; mouvement qui pousse quelqu'un à faire part...
Synonymes :
- épanchement
Synonymes :
- Linguistique. adjoint

expansion
n. f.
rI./r
d1./d Augmentation de volume ou de surface.
d2./d PHYS Dilatation d'un fluide. Expansion d'un gaz.
d3./d BOT, ZOOL Développement d'un organe. Expansion membraneuse.
d4./d ECON Phase, souvent accompagnée d'inflation, dans laquelle l'activité économique et le pouvoir d'achat augmentent. Politique d'expansion économique.
d5./d GEOGR Expansion démographique: accroissement de la population.
d6./d ASTRO Théorie de l'expansion de l'Univers, suggérée par W. de Sitter dès 1919, vérifiée par Hubble (1929), selon laquelle l'Univers serait dans une phase de dilatation qui s'exprime par la fuite des galaxies.
rII./r
d1./d Action de s'étendre au-dehors. L'expansion d'une doctrine, sa propagation.
d2./d Litt. épanchement de l'âme, des sentiments.

⇒EXPANSION, subst. fém.
A.— Augmentation de volume ou de surface.
1. PHYS., CHIM. Dilatation d'un corps. Force d'expansion des gaz. Expansion de l'air par la chaleur (Ac.) L'expansion des gaz qui s'engendrent par l'inflammation de la poudre (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p. 531). La vapeur qui chasse une locomotive sous sa puissance d'expansion (DURANTY, Malh. H. Gérard, 1860, p. 26). Convulsions du sol provoquées par l'expansion des vapeurs souterraines (VERNE, Île myst., 1874, p. 589).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. expansé, ée, technol. [En parlant d'un matériau] Qui a subi une expansion et contient de petits alvéoles gazeux distribués régulièrement, et dont l'intérieur présente de ce fait l'aspect d'une mousse (d'apr. RAMA 1973). Argile expansée; fibres de bois expansé; laitiers expansés. Il semble que ce soient les laines de verre à fibres longues, les laines minérales et certains matériaux synthétiques à base de polystyrène expansé qui donnent les meilleurs résultats (R. LEHMANN, L'Acoustique des bâtiments, Paris, P.U.F., 1968, p. 72).
Spéc., TECHNOL., CONSTR. Vase d'expansion. [Le] réservoir (...) remplit le rôle de vase d'expansion recevant l'excédent de volume que produit la dilatation de l'eau chauffée (SER, Phys. industr., 1890, p. 441). Le vase d'expansion, placé au point le plus élevé de la canalisation, et destiné à permettre à l'eau de tout le système de se dilater sous l'influence de la chaleur (Lar. mén. 1926).
2. Prolongement.
a) ANAT., BIOL., BOT. Développement, prolongement de certaines structures, de certains organes, de certaines parties; ce qui en résulte. Expansions musculaires, de vaisseaux sanguins, du nerf optique. Expansion membraneuse, ligamenteuse (Ac. 1835, 1878). Des botanistes pensent que la corolle est une expansion du liber (Ac. 1835, 1878). Des expansions protoplasmiques tantôt arrondies, lobées et larges, tantôt filiformes et minces (CALMETTE, Infection bacill. et tubercul., 1920, p. 114). Des feuilles (...) portant sur leurs bords de petites expansions massives qui sont les ovules (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 1, 1931, p. 476). Des expansions ou des appendices qui freinent d'autant plus la chute des organismes qu'ils sont plus longs et éventuellement plus ramifiés (J.-M. PÉRÈS, Vie océan, 1966, p. 27).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. expansionnel, elle. En expansion. Le mouvement « expansionnel » de la vie (TEILHARD DE CH., Phénom. hum., 1955, p. 159).
b) [En parlant d'un fleuve] Élargissement, extension de l'espace occupé par son lit. M. Mackenzie (...) n'apprend point au lecteur (...) si l'endroit où il s'arrête à l'entrée de la mer glaciale était une baie, ou simplement une expansion du fleuve (CHATEAUBR., Mél. littér., 1826, p. 92). C'est à la mi-décembre, on circule sur les chaussées entre les étangs que forment les expansions du Nil (BARRÈS, Cahiers, t. 6, 1907-08, p. 179).
c) P. anal., LING. Tout élément qui, ajouté à un segment donné, dans un énoncé, ne modifie ni les fonctions des éléments préexistants, ni le type des rapports qu'ils entretiennent entre eux. Il convient dès l'abord de distinguer entre deux types d'expansion : l'expansion par coordination et l'expansion par subordination (MARTINET 1969, p. 128).
Par expansion. À partir de l'énoncé français va!, on obtient par expansion va vite! (MARTINET 1969, p. 128).
En partic.
Expansion lexicale. (Processus de) création de termes par l'adjonction d'éléments déterminants à des éléments préexistants (d'apr. R. GALISSON, D. COSTE, Dict. de didact. des lang., Paris, Hachette, 1976, p. 203). Porte-fenêtre et chaton sont respectivement les expansions de porte et de chat (R. GALISSON, D. COSTE, Dict. de didact. des lang., Paris, Hachette, 1976, p. 203).
♦ [Dans l'analyse en constituants immédiats] Tout ce qui, dans l'énoncé, peut occuper la place d'un constituant; le procédé correspondant à cette substitution. Les (...) séquences constituent donc l'expansion de pomme, puisqu'elles se substituent à ce constituant et appartiennent ainsi au même patron (pattern) que lui (R. GALISSON, D. COSTE, Dict. de didact. des lang., Paris, Hachette, 1976, p. 203).
3. P. anal. [En parlant d'éléments perçus par les sens du goût, de l'ouïe]
a) Diffusion (d'un arôme, d'une essence). Vous avez même, pour lui donner plus de force et d'expansion, délayé votre dose d'extrait gras dans une tasse de café noir (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 356). Un flacon dont le bouchon solidement enfoncé ne maîtrisait pas tout à fait la froide et traîtresse expansion de l'éther (COLETTE, Fin Chéri, 1926, p. 215).
b) Ampleur (d'un son, d'une note). La guitare et la mandoline ont sur leur table supérieure une ouverture (...) destinée à donner plus d'expansion au son (ROUGNON, 1935, p. 232).
Rem. On rencontre ce mot avec le sens de « prolongement » au fig. Et ce que le théâtre peut encore arracher à la parole, ce sont ses possibilités d'expansion hors des mots, de développement dans l'espace (ARTAUD, Théâtre et son double, 1938, p. 107).
B.— Croissance, augmentation en importance.
1. [En parlant d'une ville, d'une région, d'un état] Il ne pourrait plus s'opposer à l'expansion de la Prusse et soutenir l'Autriche qu'en reniant et en détruisant son œuvre d'Italie (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 207). Les perspectives d'une politique d'expansion régionale (CHENOT, Entr. national., 1956, p. 63) :
1. Celui qui meurt pour le progrès des connaissances (...) sert la vie, en même temps qu'il meurt. Il est peut-être beau de mourir pour l'expansion d'un territoire mais la guerre d'aujourd'hui détruit ce qu'elle prétend favoriser.
SAINT-EXUPÉRY, Terre des hommes, 1939, p. 255.
HIST. Expansion coloniale. Tendance (d'un pays), à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, à s'agrandir, à s'accroître par des colonies. La politique d'expansion coloniale est le mobile général qui emporte (...) toutes les puissances européennes (Fondateurs 3e Répub., 1885, Ferry, p. 219). Une œuvre considérable fut ainsi réalisée (...) inspirée assez souvent par des soucis d'expansion coloniale (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 386).
2. Mouvement général qui caractérise la progression, la croissance d'une activité, d'une branche d'activités. L'expansion de la recherche nucléaire; la politique d'expansion touristique. Rappelez-vous, jeunes gens, que vous aurez, dans votre enfance, assisté, muets d'étonnement, à cette magnifique expansion des chemins de fer (DUHAMEL, Notaire Havre, 1933, p. 164).
Spécialement
a) COMM., ÉCON. Mouvement général qui caractérise une économie en progression par la croissance du produit national et du pouvoir d'achat. Expansion commerciale; marché intérieur en pleine expansion. Anton. récession, stagnation. L'élévation du niveau de vie de tous les Français par l'expansion de l'économie (Monde, 19 janv. 1952, p. 10, col. 3). De tout temps, l'expansion économique a exigé la construction de logements (Gds ensembles habit., 1963, p. 6) :
2. C'est pourquoi j'avoue ne pas comprendre qu'on prétende, au nom d'un pays quelconque, limiter l'expansion des capitaux français, gage véritable de la paix européenne.
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 408.
Comités d'expansion économique. Organismes consultatifs pouvant être créés par le gouvernement sur le plan régional en vue du développement économique local. Il maintient un contact permanent avec les comités d'expansion économique régionale et les services d'aménagement du territoire des départements et des grandes villes du ressort de l'Académie (Colloque géogr. appl., 1962, p. 124).
b) INDUSTR. Mouvement caractérisant la progression, la croissance industrielle. « Je suis prêt à seconder toute initiative susceptible de favoriser l'expansion de notre industrie nationale et de procurer du bien-être aux classes laborieuses... » (DUHAMEL, Nuit St-Jean, 1935, p. 21). Contrairement aux prévisions, le programme atomique allemand n'a pas suivi l'étonnante expansion industrielle du pays (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 154). Vers 1952, après une longue période de stagnation économique, la France entrait dans une phase d'expansion industrielle (DUMAZEDIER, RIPERT, Loisir et cult., 1966, p. 24) :
3. L'industrie du caoutchouc semble donc avoir un avenir brillant devant elle et dispose des principaux facteurs qui sont la condition d'une expansion rapide.
L'Industr. fr. du caoutchouc, 1965, p. 53.
3. DÉMOGR. Accroissement (de la population). Cette situation conduit à une expansion rapide des populations (Traité sociol., 1967, p. 333). Dans les nations où l'expansion démographique sera restée suffisamment sage, le niveau de vie (...) mettra l'humanité très au-dessus de la saturation de biens alimentaires (FOURASTIÉ, Gd espoir du XXe s., 1969, p. 362).
C.— [En parlant de sentiments, d'un courant d'idées]
1. Mouvement de diffusion, propagation (d'une idée, d'une influence). Deux causes ont arrêté la force d'expansion du catholicisme (LAMENNAIS, Avenir, 1831, p. 330). L'art a cru trouver dans les formes nouvelles du romantisme une nouvelle puissance d'expansion (SAND, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 10). C'est vers le IVe siècle que la littérature latine acquit sa plus large expansion (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 112) :
4. ... le principe vivifiant du globe sera représenté par trois nations, l'Angleterre, qui aura l'activité commerciale, l'Allemagne, qui aura l'expansion morale, la France qui aura le rayonnement intellectuel.
HUGO, Rhin, 1842, p. 482.
2. Communication (de sentiments, de pensées), épanchement, effusion. Il se sentait impuissant à l'expansion littéraire complète, et il en souffrait mortellement (SAND, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 286). Expansif, parfois imprudent dans son expansion, mais d'une merveilleuse adresse dans cette imprudence (HUGO, Misér., t. 2, 1862, p. 15). Vers le dessert, l'expansion est complète (TAINE, Notes Paris, 1867, p. 246). V. ex. de Martin du Gard sous communicatif A :
5. Je ne peux admirer en silence. J'ai besoin de cris, de gestes, d'expansion; il faut que je gueule, que je brise des chaises, en un mot que j'appelle les autres à participer à mon plaisir.
FLAUBERT, Corresp., 1850, p. 196.
a) [Le subst. entre dans un compl. introduit par une prép.]
[Prép. avec] — Écoutez, Marguerite, dis-je alors avec une expansion que je ne pus retenir (DUMAS fils, Dame Camélias, 1848, p. 98). Il causait avec expansion (HUGO, Misér., t. 1, 1862, p. 387).
[Prép. de] Désir d'expansion. Je n'ai donc aucun attrait de lutte, aucun besoin d'expansion qui me porte à parler de mon présent ou de mon passé (SAND, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 6). Elle eut un moment de folle expansion : elle courut à sa mère, se pendit à son cou et l'embrassa (REIDER, Mlle Vallantin, 1862, p. 119) :
6. L'Américain est un gaillard fort taciturne avec de brusques accès d'expansion pendant lesquels il avoue des choses assez fâcheuses; c'est l'alcool qui le fait parler ainsi.
GREEN, Journal, 1942, p. 257.
b) [Le subst. est suivi d'un compl. prép. de]
[Le compl. exprime un sentiment, un état d'âme] « Bien, bien, bien, dit la Fée aux Miettes en se renversant sur sa chaise longue avec une expansion de gaieté qui me charmait » (NODIER, Fée Miettes, 1831, p. 152). L'expansion des sentiments bienveillants causée par l'opium n'est pas un accès de fièvre (BAUDEL., Paradis artif., 1860, p. 411). Donner pleine liberté à l'expansion de sa rage et de sa haine (THEURIET, Mar. Gérard, 1875, p. 106).
7. En raison de mon caractère volontiers secret ou d'une éducation un peu puritaine, j'avais toujours considéré la libre expansion de la joie comme une manifestation choquante et niaise.
LACRETELLE, Silbermann, 1922, p. 186.
[Le compl. désigne la localisation du sentiment] Le merveilleux chrétien, d'accord avec la raison, l'astronomie, et l'expansion de notre âme, s'enfonce de monde en monde, d'univers en univers (CHATEAUBR., Génie, t. 1, 1803, p. 496). Ce garçon au fond duquel on ne peut jamais voir clair, à l'expansion du cœur duquel on n'arrive jamais, quand même on arrive à sa plus confiante expansion d'esprit (GONCOURT, Journal, 1860, p. 685).
c) P. méton., fréquemment au plur. Moments d'épanchement, manifestations qui les caractérisent, confidences, effusions. Sans cesse arrêtée dans ses expansions, mon âme s'était repliée sur elle-même (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 91). Une fois déjà, lors de leur première expansion, dans l'obscurité du fiacre, il avait connu (...) cette surabondance soudaine de force (MARTIN DU G., Thib., Pénitenc., 1922, p. 763) :
8. ... la passion de Charles n'avait plus rien d'exorbitant. Ses expansions étaient devenues régulières; il l'embrassait à de certaines heures. C'était (...) comme un dessert prévu d'avance, après la monotonie du dîner.
FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 49.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Expansionner (s'), verbe pronom. Se comporter d'une manière expansive. Dans la sympathie qu'il rencontre autour de lui, il s'expansionne, s'ouvre, se confesse (GONCOURT, Journal, 1886, p. 595). b) Expansionné, ée, adj. Une conversation libre et expansionnée (ID., ibid., 1892, p. 238). Ces mots sont absents des dict. consultés.
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. a) 1584 expansion du ciel (Simon Goulart ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 147); b) fin XVIIe s. « accroissement, développement de quelque chose » (Dionis ds Trév. 1752); c) 1789 (SIEYÈS, Tiers-état, p. 92). Empr. au b. lat. expansio « action d'étendre, extension » (du supin de expandere, v. épandre). Fréq. abs. littér. :750. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 707, b) 1 016; XIXe s. : a) 1 208, b) 1 314. Bbg. BARRI (N.). Note terminol. Linguistics. La Haye. 1975, n° 163, pp. 5-6. — QUEM. DDL t. 1.

expansion [ɛkspɑ̃sjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1584, expansion du ciel; repris XVIIIe; bas lat. expansio, du supin expansum, du lat. class. expandere « déployer ». → Épandre.
A Augmentation de volume ou de surface.
1 (1752, Trévoux). Phys. Développement d'un corps fluide en volume ou en surface. || Force d'expansion des gaz. || Expansion de l'air, d'un gaz par élévation de la température ( Dilatation), par diminution de pression ( Décompression). || Brusque expansion d'un gaz. Détente, explosion.L'expansion d'un parfum (→ Ambre, cit. 1).Techn. || Expansion de la vapeur, du mélange détonant dans le cylindre d'un moteur. || Machine à simple, à double expansion; à expansion multiple.Vase d'expansion, d'une installation de chauffage central.
2 Anat., bot. Développement, prolongement (d'un organe, d'une structure); résultat de cette action. Développement, épanouissement. || Une expansion aponévrotique du biceps. || Expansion membraneuse, filamenteuse. || Expansion foliacée.
1 L'œil doit être regardé comme une expansion du nerf optique, ou plutôt l'œil lui-même n'est que l'épanouissement d'un faisceau de nerfs.
Buffon, Histoire naturelle, Œ., t. II, p. 126.
Par métaphore :
2 C'était une antipathie de nature, qui croissait avec la régularité d'une expansion végétale et donnait des fruits chaque année.
France, le Mannequin d'osier, Œ., t. XI, IV, p. 271.
3 Astron. || Expansion de l'univers : fuite des galaxies. || Théorie de l'univers en expansion. aussi Big bang.
4 (V. 1960). Ling. En linguistique fonctionnelle, Mot ou groupe de mots facultatifs qui accompagne(nt) un autre mot dont ils dépendent.
5 Cour. Extension à l'intérieur d'un espace, d'un territoire. || L'expansion d'un pays hors de ses frontières (→ Catholique, cit. 5). || Expansion coloniale (cit. 1). Colonialisme, colonisation, expansionnisme, impérialisme. || Visées d'expansion. Expansionniste.Expansion d'un fleuve qui déborde.
3 (…) la mer était calme, mais on sentait la discrète expansion du flot qui déjà recouvrait les palissades noires des viviers.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 388.
4 (…) une possibilité d'expansion coloniale, exutoire pour une prolificité trop à l'étroit dans ses frontières (…)
Gide, Journal, 7 mars 1943.
Une expansion : ce qui s'étend dans, prolonge (qqch.). || Ce lac est une expansion du fleuve.
B Augmentation en importance, croissance.
1 (Domaine économique). || Expansion économique d'un pays, par accroissement de sa production nationale, etc. Croissance.Expansion commerciale, industrielle. || Marché intérieur, secteur industriel en pleine expansion.
5 Du Rhin dont toute la rive gauche était à lui, et des Alpes que déjà il débordait largement, aux trois mers qui, maintenant, s'ouvraient libres devant lui, un magnifique pays, réorganisé, aspirait au travail; au-delà des frontières, des États — autonomes, mais inféodés — s'offraient non seulement à son action politique, mais aussi à son expansion économique immédiate (…)
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, Le Consulat, XIII, p. 209.
2 Expansion démographique : accroissement (relativement important) de la population.
3 (Av. 1848, Chateaubriand). Mouvement par lequel qqch. (idée, coutume) se propage. Diffusion, propagation. || L'expansion d'une doctrine. || Expansion des idées nouvelles. || Expansion de l'art. || Mouvement artistique qui acquiert une large expansion.
6 Le troisième mode d'expansion (de l'art) est peut-être celui qui se prête le plus volontiers aux tentatives d'imitation (…) Ce moyen de propagation est celui du commerce, des échanges dans la paix. Le plus permanent de tous, il grandit en importance et en universalité à mesure que les communications et les transports se multiplient.
Élie Faure, Encycl. (de Monzie), XVI, 58, 7.
C (1801). Processus par lequel un être conscient (généralt, un être humain) épanche, communique ses pensées, ses sentiments. Débordement, effusion, épanchement. || Besoin d'expansion. Confidence, expansivité (→ Aveugle, cit. 25). || Expansion de l'âme; expansion de cœur. Abandon (parler avec). || Moments d'expansion où le trop-plein de l'âme a besoin de s'épancher.
7 (…) tant l'expansion d'un sentiment vrai produit l'enthousiasme.
Balzac, les Petits Bourgeois, Pl., t. VII, p. 157.
(Au plur.). Par métonymie. Moments d'effusion; manifestation qui les caractérisent. || Expansions de folle gaieté.
8 Ses expansions étaient devenues régulières; il l'embrassait à de certaines heures. C'était une habitude parmi les autres, et comme un dessert prévu d'avance, après la monotonie du dîner.
Flaubert, Mme Bovary, I, VII.
CONTR. (Du sens A.) Compression, contraction; diminution. — (Du sens B.) Recul, récession, régression, stagnation. — (Du sens C.) Défiance, discrétion, dissimulation, froideur, refoulement, réserve, retenue, timidité.
DÉR. Expansé, expansible, expansif, expansionnisme, expansionniste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Expansion — Expansion …   Deutsch Wörterbuch

  • Expansion — Ex*pan sion, n. [L. expansio: cf. F. expansion.] 1. The act of expanding or spreading out; the condition of being expanded; dilation; enlargement. [1913 Webster] 2. That which is expanded; expanse; extend surface; as, the expansion of a sheet or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Expansion — may refer to: *In physics: ::*expansion of space, ::*thermal expansion, ::*expansion fan. *In computer hardware: an expansion card *In computer programming: JEE5 developing tool in line expansion *In engineering expansion is the increase in the… …   Wikipedia

  • Expansión TV — Saltar a navegación, búsqueda Expansión TV Nombre público Expansión TV Tipo DVB S y DVB C Programación Información Propietario Recoletos País …   Wikipedia Español

  • Expansion — steht für: Expansion des Universums Expansion von Staaten, eine Erweiterung des Staatsgebiets zu Lasten der Nachbarn oder durch Kolonisation (vgl. Europäische Expansion) Expansion (Wirtschaft), das Wachstum im wirtschaftlichen Bereich die… …   Deutsch Wikipedia

  • Expansión — Saltar a navegación, búsqueda Expansión puede hacer referencia a: Expansión (videojuegos), adición a un juego existente; Revista Expansión, revista de negocios mexicana; Expansión (periódico), diario económico español propiedad del grupo… …   Wikipedia Español

  • Expansion — Sf Ausweitung, Vergrößerung erw. fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. expansion, dieses aus l. expānsio ( ōnis), einem Abstraktum zu l. expandere ausdehnen , einem Intensivum zu l. pandere (pānsum) ausbreiten und l. ex ; (unregelmäßiges) …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • expansión — sustantivo femenino 1. (no contable) Extensión o dilatación de una cosa: Se teme la expansión de los gases tóxicos. Hay que cortar la expansión de la mancha de petróleo en el mar. 2. Manifestación efusiva de un sentimiento o pensamiento: En un… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Expansión — is a Spanish economic newspaper published by Unidad Editorial.External links* [http://www.expansion.com Expansión web site] …   Wikipedia

  • Expansión — Pays  Espagne Langue Espagnol Périodicité Quotidien Genre Presse économique Éditeur Madrid …   Wikipédia en Français